Le dernier chapitre reste à écrire: Sit-in du Destin

Le suivant est une simple traduction du dernier post. Veillez excuser mon Français. 

L’effet domino peut-il aller dans les deux sens? Je veux dire que nous avons entendu des noms comme: vendredi de la colère, vendredi de départ, vendredi de nettoyage, etc  pendant Les révolutions  de l’Egypte, de Yémen et de la Syrie. Les Tunisiens n’ont jamais été fan de donner des noms à certaines dates ou événements, mais nous voilà 6 mois après le renversement de Ben Ali arriverons avec un nom touchant: «Le sit-in du Destin».

Sur Facebook, appelé le 5ème pouvoir en Tunisie, la révolution n’a jamais cessé, le flux de nouvelles est bourré avec des voix en colère et insatisfaits, et là maintenant ça se convertie en une action réelle hors ligne.

Sit-in du Destin, a lancé sur le départ  midi du 15 Juin dans la place des droits del’homme à Tunis avec la participation des jeunes de différentes villes contrairement aux sit-in de la Kasbah1 et Kasbah 2  (Kasbah est le nom de la place de la Les édifices gouvernementaux).

Des petits sit-in n’ont jamais cessé de se dérouler cette période passée aux côtés des entreprises et des institutions médiatiques pour des demandes diverses.

Les principales revendications sont les mêmes que ceux crié d’avance:

  • Indépendance complète du système judiciaire.
  • Tenir les tueurs des martyres responsables de leurs crimes.
  • Evincement de ministre de l’Intérieur: Habib Essid et ministre de la Justice: Al-Azhar Al-Karoui Al-Chabi.
  • Restructurer l’instance supérieure pour atteindre les objectifs de la révolution en assurant cette fois-ci la participation des jeunes et les militants dans la décision politique.
  • Se tenir a avoir les élections constitutionnelles à la date convenue: 23 Octobre.

Le renversement de gouvernement par intérim dirigé par Beji Caid sebsine ne figure pas parmi les exigences comme  annoncé par les jeunes manifestants qui ont souligné aussi que la liste définitive de leurs revendications est encore à l’étude par les jeunes participants au sit-in.

Il faut noter que ce sit-in a commencé après l’interdiction d’une réunion à la salle des conférences dans la capitale organisées par des jeunes dans le but de discuter des moyens d’incarner les objectifs de la révolution et trouver comment  l’empêcher d’être tordus ou volés.

Jusqu’à présent, le «Sit-In du Destin” n’a pas reçu d’attention des médias traditionnels, mais on s’attend à obtenir le soutien des partis politiques pour éviter d’être accusés de soutenir le gouvernement illégitime.

 

Advertisements

Leave a comment

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s